Par Lucie Dorothé

Sélectionner les données à exploiter peut être un choix cornélien face à une telle profusion ! Savoir les choisir, c’est tout un art car les capter, les stocker et vouloir toutes les exploiter, est-ce que ça a vraiment du sens ?

Sur les sites e-commerce par exemple, on comptabilise chaque jour des milliers de pages vues. Est-ce pertinent de tout exploiter ? sur quelle durée ? Tout conserver, cela signifie aussi gérer des stockages monstrueux pour historiser ces données ! Un audit des données à collecter s’impose pour les stocker et les analyser de façons pertinentes.

Des données multiples et périssables

Il faut savoir que les données de navigation ont une péremption. Par exemple, la durée de conservation des visites d’un site immobilier pour acheter un appartement n’est pas la même que celle sur un site de vente de fleurs. Le niveau d’implication dans l’acte d’achat fait varier la durée de conservation ! Elles ont du sens mais à court terme uniquement. Une donnée de transaction quant à elle a du sens mais a priori sur un plus long terme.

On vous le disait, vous pouvez avoir plusieurs sources de données :

  • Celles de vos propres systèmes de gestion
  • Celles de vos sites
  • Celles de vos campagnes marketing
  • Celles d’interactions créées avec des partenaires

Ce sont des données de natures différentes. Elles ne s’organisent pas de la même façon. Cela demande donc un travail de réflexion avant de les exploiter pour en tirer de la connaissance client.

On en parlait dans notre article sur la méthodologie Data Driven Marketing, c’est la réflexion en amont de la collecte de données qui permet ensuite de travailler de façon pertinente.

Auditer intelligemment la donnée

En data management, on utilise la solution des 5V pour faire un audit de données de façon intelligente. On s’interroge sur :

  • Le volume
  • La véracité de la donnée. Par exemple, des transactions d’achat peuvent être biaisées par des régularisations ou des retours de produits.
  • La vitesse à laquelle la donnée circule. Il devient nécessaire de l’analyser de façon quasi simultanée à sa captation notamment dans le cadre du marketing prédictif. Plus question d’être réactif avec vos clients : il faut être pro-actif.
  • La variété de la donnée parce qu’elle provient de systèmes totalement hétérogènes et il faut être capable d’aller les capter partout. C’est un vrai défi.
  • La valeur : c’est tout l’enjeu de la donnée ! Elle doit remplir les objectifs de votre entreprise et être créatrice de valeur pour votre marque, mais aussi pour vos clients !

Et bien sûr, il ne faut pas oublier : ces données obtenues à partir des 5V, il faut les unifier. Car la donnée ne prend sens qu’à partir du moment où elle est unifiée. Cela doit être votre Leitmotiv, votre quête du Graal permanente !

Comment réunifier des données qui sont rattachées à des identifiants ? D’un système à un autre, ces identifiants ne sont pas les mêmes. Donc comment faire pour créer des liens entre ses identifiants pour que, au moment voulu, on obtienne une vision globale du client ?

Des solutions techniques existent. Nos experts les maîtrisent et sont là pour sélectionner la plus adaptée à votre business. Ils pourront ensuite vous guider dans la mise en place d’une stratégie data driven marketing performante ! Ils ont d’ailleurs conçu un livre blanc sur le sujet !

Data et connaissance client : les clés de la performance commerciale

Comment adresser le bon message, à la bonne cible, au bon moment, avec le bon canal ? Découvrez la méthodologie data driven marketing