Par Louise-Alison Mulatier

Basée à notre agence de Tours, Céline est Chef de Projet Data Driven et Marketing Automation. Nous l’avons rencontrée autour d’un café pour en savoir plus sur son parcours et son travail !

Après des études à la Toulouse Business School, Céline a travaillé à Munich puis à Londres, avant de devenir Responsable Marketing CRM et Digital à Paris.

Originaire de Tours, elle cherchait cependant à revenir dans sa région natale et à intégrer une entreprise à taille humaine, à “quitter un grand groupe pour une structure où j’allais apprendre plus de technique, et notamment sur le marketing de la donnée”.

Chez Avanci depuis février 2018, elle est heureuse d’avoir “des projets moins titanesques, dont on est fier de pouvoir voir l’aboutissement !”

Se lancer dans des projets d’une envergure plus humaine, c’est surtout pour Céline une façon de pouvoir mieux accompagner les clients d’Avanci en répondant présente à chacune de leurs questions, et en leur livrant des projets totalement adaptés à leurs demandes et besoins.

Chef de projet Data : le lien entre Experts et Directeurs de Clientèle

Céline est Chef de Projet Data et répond à un besoin précis des clients : déployer une stratégie CRM rapidement.

“La salle de réunion, c’est 50% de mon travail !”, explique-t-elle en riant. “Je suis le trait d’union entre les Directrices Conseil, le Client et les Experts : designers, intégrateurs, responsables de campagne, Data Managers ou Data Analysts. Avec chacun, je réalise des points réguliers pour valider l’avancée du travail ou déceler les points bloquants”.

Plus précisément, Céline s’assure de la bonne livraison des projets data : “je commence par recueillir les besoins du client, puis je réunis les interlocuteurs du projet. Je programme et priorise les différentes tâches à réaliser, et gère les urgences”.

Elle nous explique qu’elle intervient pour ses clients sur leur partie acquisition et fidélisation, “c’est-à-dire tout ce qui concerne le recueil de prospects, les plans emailings automatisés comme des scénarios d’accueil, et avant tout cela, évidemment, la mise en place d’une base de données centrée sur le client, où des règles de nettoyage, de dédoublonnage et d’enrichissement sont mises en place en cohérence avec le business de chaque client”.

Lorsqu’on lui demande de nous faire part d’une prestation qui l’a marquée, Céline évoque une PME qui ne possédait aucun système de fidélisation et avait besoin d’un CRM pour gérer le cycle de vie clients et les faire convertir. À partir de leur site, Céline et son équipe ont pu créer une base de données centrée sur les clients, en mettant en place des cycles de nettoyage et d’enrichissement. “On a constitué des flux d’emails, de SMS et de notifications avec le logiciel Selligent, créé des scénarii de bienvenue pour les nouveaux clients ainsi que des newsletters quotidiennes qui se remplissent automatiquement avec des produits différents chaque jour, calculées grâce à un algorithme en amont qui intègre plusieurs paramètres (saisons, meilleures ventes, etc.), ce qui représente une réel gain de temps pour les équipes marketing. On a aussi mis en place une solution de tracking pour mesurer le ROI du projet et un modèle d’attribution spécifique à ce client pour chaque canal de communication”.

À lire aussi : les 6 étapes pour replacer le client au coeur de sa stratégie CRM

Céline Delannoy, chef de projet data et marketing automation, de face, bras croisés

Valoriser le parcours client avec le marketing automation

Pour Céline, passer au marketing automation n’a que des avantages : “ce que nous faisons chez Avanci nous permet de nous centrer beaucoup plus sur le parcours du client, sur les étapes qui conduisent à l’achat”.

Elle précise également qu’il y a une réelle philosophie dans cette démarche : “il s’agit pour une entreprise de réellement vouloir replacer son client au centre, et ainsi de lui proposer des messages personnalisés, augmentant par là-même leur pertinence et leur portée”.

Pour Céline, une entreprise a tout intérêt à passer au marketing automation “car tout est mesurable, chaque action peut être tracée, ce qui permet de mesurer la performance et de calculer le ROI de chaque investissement”.

Quand nous évoquons le sujet du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données), Céline assure que bien évidemment, l’impact sur son travail a été conséquent : “nous mettons en place aujourd’hui des cahiers des charges et des instructions documentées sur les conditions de recueil de l’opt-in. Évidemment, cela nous demande plus de temps car nous délivrons une cartographie de données à nos clients, mais c’est un sujet central pour nous”.

Être Chef de projet Data Driven et Marketing Automation

Lorsque je demande à Céline quelles sont les qualités requises pour être Chef(fe) de projet Data Driven et Marketing Automation, elle me répond sans hésiter : “dans ce métier, hors de question de la jouer solo ! On travaille tous main dans la main, il est important de savoir réunir les compétences des experts et de trouver un équilibre afin de donner une vision globale et orientée ROI à notre client”.

 

Consultez nos offres d'emploi